Un appareil pour sauver la vie

un_appareil_pour_sauver_la_vie-002
compagnon-fute-01
Un appareil pour sauver la vie

Le daaf (Détecteur-Avertisseur Autonome de Fumée)

Chaque année en France 800 personnes décèdent suite à un incendie. Dans 70 % des cas, les incendies mortels ont lieu la nuit. L’installation d’un détecteur de fumée peut éviter ces drames. Une loi prévoit de rendre ce dispositif obligatoire d’ici quatre ans.

Le rôle du détecteur de fumée est d’avertir, en particulier la nuit, les occupants pour leur permettre d’évacuer les lieux dès l’apparition des fumées. En effet, l’intoxication par la fumée est la première cause de décès.

Conseils d’installation

Il est préférable d’installer un appareil à chaque étage de votre logement. Il doit être à l’endroit probable du passage des fumées : escaliers, couloir, menant aux chambres, chambres occupées par un fumeur, salon.
Certains endroits sont à éviter comme la cuisine, la salle de bain, près des fenêtres, de la ventilation. Cela évitera d’avoir un déclenchement intempestif du dispositif.
Souvenez-vous il est conseillé de tester chaque mois vos détecteurs et de vérifier régulièrement les piles.

Ce que dit la loi

La loi n° 2010-238 du 09 mars 2010 oblige les occupants d’un logement (locataire ou propriétaire) à installer au moins un détecteur de fumée normalisé dans son habitation et de veiller à son entretien et au bon fonctionnement à compter de 2015.

Le détecteur doit répondre aux normes NF-EN 14604.

Le gouvernement a d’ailleurs lancé un site internet www.prevention-incendie.gouv.fr pour alerter les Français sur les risques d’incendie, et communiquer sur cette loi.

compagnon-fute-02


Petite info supplémentaire :
Certaines assurances d’habitation, si votre détecteur de fumée a permis de déjouer ou de limiter l’étendue du sinistre, n’appliqueront pas de franchise sur les dommages subis par vos biens.

Articles par dates